Le Romanticisme - Caracciolo Maria Teresa | Libro Citadelles & Mazenod 03/2013 - HOEPLI.it


home libri books ebook dvd e film top ten sconti 0 Carrello


Torna Indietro

caracciolo maria teresa - le romanticisme

LE ROMANTICISME




Disponibilità: Normalmente disponibile in 20 giorni


PREZZO
222,40 €
NICEPRICE
211,28 €
SCONTO
5%



Questo prodotto usufruisce delle SPEDIZIONI GRATIS
selezionando l'opzione Corriere Veloce in fase di ordine.


Pagabile anche con App18 Bonus Cultura e Carta Docenti


Facebook Twitter Aggiungi commento


Spese Gratis

Dettagli

Genere:Libro
Lingua: Francese
Pubblicazione: 03/2013





Note Libraio

Entre la Révolution française et la Restauration de 1815, l'Europe vécut l'une des périodes les plus exaltantes et les plus tourmentées de son histoire. L'Ancien Régime s'était écroulé, mais les attentes suscitées par la Révolution de 1789 ne s'étaient pas réalisées pour autant. L'extraordinaire exploit de l'aventure napoléonienne s'était conclu tragiquement et la nouvelle Europe issue du Congrès de Vienne portait la marque d'un retour au passé rigide et illusoire. Tous ces éléments furent la cause d'une déception profonde et d'un désespoir de portée historique qui s'exprima par la voix des écrivains, des poètes et des artistes. L'enthousiasme, néanmoins, n'était pas mort et la liberté continuait d'être défendue. La société évolua, avec l'affirmation de la bourgeoisie et la consolidation de la conscience nationale. C'est dans ce creuset que prit forme le Romantisme, un mouvement d'idées qui révolutionna la philosophie, la religion, les lettres et les arts. L'organisation de la société, les mentalités, la psychologie et le costume en furent profondément affectés. Le terme de Romantisme a fait l'objet d'un nombre considérable de définitions, qui montrent, par leur variété, à la fois sa polyvalence et les facettes différentes que le mouvement assuma au cours de ses migrations européennes. Le Romantisme émerge tout d'abord en Allemagne, dans les cercles d'Iéna et de Heidelberg, qui prennent la relève des positions pionnières de Goethe. D'autres échos résonnent, presque en même temps, dans l'oeuvre des poètes anglais, Shelley, Keats et Byron, pendant que Walter Scott diffuse en Europe son approche nouvelle de l'histoire. Friedrich rénove en profondeur le genre du paysage, Turner bouleverse la tradition et aboutit à des formes quasi abstraites. En France, le mouvement s'affirme plus tard, dans les années 1820-1830, autour de la figure charismatique de Victor Hugo. Dans le sillage de Gros et de Géricault, l'étoile de Delacroix se lève. En Italie enfin, le Romantisme se dessine dans l'élan national et patriotique qui aEntre la Révolution française et la Restauration de 1815, l'Europe vécut l'une des périodes les plus exaltantes et les plus tourmentées de son histoire. L'Ancien Régime s'était écroulé, mais les attentes suscitées par la Révolution de 1789 ne s'étaient pas réalisées pour autant. L'extraordinaire exploit de l'aventure napoléonienne s'était conclu tragiquement et la nouvelle Europe issue du Congrès de Vienne portait la marque d'un retour au passé rigide et illusoire. Tous ces éléments furent la cause d'une déception profonde et d'un désespoir de portée historique qui s'exprima par la voix des écrivains, des poètes et des artistes. L'enthousiasme, néanmoins, n'était pas mort et la liberté continuait d'être défendue. La société évolua, avec l'affirmation de la bourgeoisie et la consolidation de la conscience nationale. C'est dans ce creuset que prit forme le Romantisme, un mouvement d'idées qui révolutionna la philosophie, la religion, les lettres et les arts. L'organisation de la société, les mentalités, la psychologie et le costume en furent profondément affectés. Le terme de Romantisme a fait l'objet d'un nombre considérable de définitions, qui montrent, par leur variété, à la fois sa polyvalence et les facettes différentes que le mouvement assuma au cours de ses migrations européennes. Le Romantisme émerge tout d'abord en Allemagne, dans les cercles d'Iéna et de Heidelberg, qui prennent la relève des positions pionnières de Goethe. D'autres échos résonnent, presque en même temps, dans l'oeuvre des poètes anglais, Shelley, Keats et Byron, pendant que Walter Scott diffuse en Europe son approche nouvelle de l'histoire. Friedrich rénove en profondeur le genre du paysage, Turner bouleverse la tradition et aboutit à des formes quasi abstraites. En France, le mouvement s'affirme plus tard, dans les années 1820-1830, autour de la figure charismatique de Victor Hugo. Dans le sillage de Gros et de Géricault, l'étoile de Delacroix se lève. En Italie enfin, le Romantisme se dessine dans l'élan national et patriotique qui aEntre la Révolution française et la Restauration de 1815, l'Europe vécut l'une des périodes les plus exaltantes et les plus tourmentées de son histoire. L'Ancien Régime s'était écroulé, mais les attentes suscitées par la Révolution de 1789 ne s'étaient pas réalisées pour autant. L'extraordinaire exploit de l'aventure napoléonienne s'était conclu tragiquement et la nouvelle Europe issue du Congrès de Vienne portait la marque d'un retour au passé rigide et illusoire. Tous ces éléments furent la cause d'une déception profonde et d'un désespoir de portée historique qui s'exprima par la voix des écrivains, des poètes et des artistes. L'enthousiasme, néanmoins, n'était pas mort et la liberté continuait d'être défendue. La société évolua, avec l'affirmation de la bourgeoisie et la consolidation de la conscience nationale. C'est dans ce creuset que prit forme le Romantisme, un mouvement d'idées qui révolutionna la philosophie, la religion, les lettres et les arts. L'organisation de la société, les mentalités, la psychologie et le costume en furent profondément affectés. Le terme de Romantisme a fait l'objet d'un nombre considérable de définitions, qui montrent, par leur variété, à la fois sa polyvalence et les facettes différentes que le mouvement assuma au cours de ses migrations européennes. Le Romantisme émerge tout d'abord en Allemagne, dans les cercles d'Iéna et de Heidelberg, qui prennent la relève des positions pionnières de Goethe. D'autres échos résonnent, presque en même temps, dans l'oeuvre des poètes anglais, Shelley, Keats et Byron, pendant que Walter Scott diffuse en Europe son approche nouvelle de l'histoire. Friedrich rénove en profondeur le genre du paysage, Turner bouleverse la tradition et aboutit à des formes quasi abstraites. En France, le mouvement s'affirme plus tard, dans les années 1820-1830, autour de la figure charismatique de Victor Hugo. Dans le sillage de Gros et de Géricault, l'étoile de Delacroix se lève. En Italie enfin, le Romantisme se dessine dans l'élan national et patriotique qui a







Altre Informazioni

ISBN:

9782850885549

Condizione: Nuovo
Pagine Arabe: 463






Utilizziamo i cookie di profilazione, anche di terze parti, per migliorare la navigazione, per fornire servizi e proporti pubblicità in linea con le tue preferenze. Se vuoi saperne di più o negare il consenso a tutti o ad alcuni cookie clicca qui. Chiudendo questo banner o proseguendo nella navigazione acconsenti all’uso dei cookie.

X