Aby Warburg Ou La Tentation Du Regard - Lescourret Marie-Anne | Libro Hazan 05/2014 - HOEPLI.it


home libri books ebook dvd e film top ten sconti 0 Carrello


Torna Indietro

lescourret marie-anne - aby warburg ou la tentation du regard

ABY WARBURG OU LA TENTATION DU REGARD




Disponibilità: Normalmente disponibile in 20 giorni


PREZZO
34,10 €
NICEPRICE
32,39 €
SCONTO
5%



Questo prodotto usufruisce delle SPEDIZIONI GRATIS
selezionando l'opzione Corriere Veloce in fase di ordine.


Pagabile anche con 18App Bonus Cultura e Carta del Docente


Facebook Twitter Aggiungi commento


Spese Gratis

Dettagli

Genere:Libro
Lingua: Francese
Editore:

HAZAN

Pubblicazione: 05/2014





Note Libraio

Volontiers cité, notamment par l’entremise de son expression « formule de pathos », même si les francophones ne disposent que d’une infime partie de ses écrits, Aby Warburg fait figure de légende dans l’histoire de l’art. Il n’existe de lui qu’une biographie en anglais, dite « intellectuelle » par Ernst Gombrich, qui a considéré que l’épisode psychotique du savant devait être passé sous silence. Il convenait, surtout pour le public français, de considérer ensemble la vie entière de Warburg et son œuvre, profondément imbriquées, comme il le revendique lui-même dans l’un de ses derniers textes : « Parfois, il me semble que j’essaie, comme psycho-historien, de déceler la schizophrénie du monde occidental à partir de ses images, et comme dans un réflexe autobiographique : d’un côté la nymphe extatique (maniaque) et de l’autre le douloureux dieu fluvial (dépressif), comme les pôles entre lesquels l’homme sensible, donnant fidèlement forme à ses impressions cherche son propre style dans l’acte créateur. L’antique jeu du contraste entre vie active et vie contemplative. » A partir des sources publiées en allemand et en italien, des inédits consultables aux Archives de Londres, des correspondances, ce livre expose le développement de la pensée et de l’action de Warburg dans les divers domaines où il les a appliquées, où l’on ne l’attend pas toujours : l’histoire de l’art certes, l’édification, murs et livres, d’une bibliothèque privée de réputation mondiale, lieu mythique, de nos jours encore, de la recherche sur la Renaissance, mais aussi la politique culturelle et la politique européenne. Il en ressort que loin de se limiter à être l’instigateur de « l’iconologie » panofskyenne, cet homme du XIXe est à l’origine des approfondissements majeurs de l’approche de l’art. Juif de sang, hambourgeois de naissance et Italien de cœur, témoin du « monde d’hier », il en a connu les acteurs, vécu la gloire dans l’Allemagne wilhelminienne et l’effondrement sous la République de Weimar. Disciple de Justi et d’Usener, il est encore uVolontiers cité, notamment par l’entremise de son expression « formule de pathos », même si les francophones ne disposent que d’une infime partie de ses écrits, Aby Warburg fait figure de légende dans l’histoire de l’art. Il n’existe de lui qu’une biographie en anglais, dite « intellectuelle » par Ernst Gombrich, qui a considéré que l’épisode psychotique du savant devait être passé sous silence. Il convenait, surtout pour le public français, de considérer ensemble la vie entière de Warburg et son œuvre, profondément imbriquées, comme il le revendique lui-même dans l’un de ses derniers textes : « Parfois, il me semble que j’essaie, comme psycho-historien, de déceler la schizophrénie du monde occidental à partir de ses images, et comme dans un réflexe autobiographique : d’un côté la nymphe extatique (maniaque) et de l’autre le douloureux dieu fluvial (dépressif), comme les pôles entre lesquels l’homme sensible, donnant fidèlement forme à ses impressions cherche son propre style dans l’acte créateur. L’antique jeu du contraste entre vie active et vie contemplative. » A partir des sources publiées en allemand et en italien, des inédits consultables aux Archives de Londres, des correspondances, ce livre expose le développement de la pensée et de l’action de Warburg dans les divers domaines où il les a appliquées, où l’on ne l’attend pas toujours : l’histoire de l’art certes, l’édification, murs et livres, d’une bibliothèque privée de réputation mondiale, lieu mythique, de nos jours encore, de la recherche sur la Renaissance, mais aussi la politique culturelle et la politique européenne. Il en ressort que loin de se limiter à être l’instigateur de « l’iconologie » panofskyenne, cet homme du XIXe est à l’origine des approfondissements majeurs de l’approche de l’art. Juif de sang, hambourgeois de naissance et Italien de cœur, témoin du « monde d’hier », il en a connu les acteurs, vécu la gloire dans l’Allemagne wilhelminienne et l’effondrement sous la République de Weimar. Disciple de Justi et d’Usener, il est encore uVolontiers cité, notamment par l’entremise de son expression « formule de pathos », même si les francophones ne disposent que d’une infime partie de ses écrits, Aby Warburg fait figure de légende dans l’histoire de l’art. Il n’existe de lui qu’une biographie en anglais, dite « intellectuelle » par Ernst Gombrich, qui a considéré que l’épisode psychotique du savant devait être passé sous silence. Il convenait, surtout pour le public français, de considérer ensemble la vie entière de Warburg et son œuvre, profondément imbriquées, comme il le revendique lui-même dans l’un de ses derniers textes : « Parfois, il me semble que j’essaie, comme psycho-historien, de déceler la schizophrénie du monde occidental à partir de ses images, et comme dans un réflexe autobiographique : d’un côté la nymphe extatique (maniaque) et de l’autre le douloureux dieu fluvial (dépressif), comme les pôles entre lesquels l’homme sensible, donnant fidèlement forme à ses impressions cherche son propre style dans l’acte créateur. L’antique jeu du contraste entre vie active et vie contemplative. » A partir des sources publiées en allemand et en italien, des inédits consultables aux Archives de Londres, des correspondances, ce livre expose le développement de la pensée et de l’action de Warburg dans les divers domaines où il les a appliquées, où l’on ne l’attend pas toujours : l’histoire de l’art certes, l’édification, murs et livres, d’une bibliothèque privée de réputation mondiale, lieu mythique, de nos jours encore, de la recherche sur la Renaissance, mais aussi la politique culturelle et la politique européenne. Il en ressort que loin de se limiter à être l’instigateur de « l’iconologie » panofskyenne, cet homme du XIXe est à l’origine des approfondissements majeurs de l’approche de l’art. Juif de sang, hambourgeois de naissance et Italien de cœur, témoin du « monde d’hier », il en a connu les acteurs, vécu la gloire dans l’Allemagne wilhelminienne et l’effondrement sous la République de Weimar. Disciple de Justi et d’Usener, il est encore u







i libri che interessano a chi ha i tuoi gusti





Altre Informazioni

ISBN:

9782754105941

Condizione: Nuovo
Pagine Arabe: 429






Utilizziamo i cookie di profilazione, anche di terze parti, per migliorare la navigazione, per fornire servizi e proporti pubblicità in linea con le tue preferenze. Se vuoi saperne di più o negare il consenso a tutti o ad alcuni cookie clicca qui. Chiudendo questo banner o proseguendo nella navigazione acconsenti all’uso dei cookie.

X